Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rendez vous

                               

 

Recherche

Adhérer au PG ?

 

 
Nous contacter ?

 
BP 80152 -  23004 GUERET CEDEX



06 17 92 72 64



 

 


tract-campagne-adhesion.jpg

Archives

Tracts du PG

 

http://www.lepartidegauche.fr/system/images/inline/126x175x250xNxABasAusteriteOctobre2012.jpg,Mic.HSEBIr6pxM.jpg.pagespeed.ic.vWOK3CEsVv.jpg

12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 08:43
Pour une opposition de gauche et pour des régions citoyennes

Le PG engagé dans des listes de rassemblement

 

Le PG a abordé les élections régionales avec l’ambition de faciliter au maximum le rassemblement de l’opposition de gauche tout en allant le plus loin possible dans l’implication citoyenne.

Fin août nous écrivions dans ce but à tous nos partenaires potentiels, nos alliés du FDG, EELV, Nouvelle Donne, le NPA, la NGS, en indiquant les marqueurs permettant de faire accord. Il s’agissait de l’autonomie vis-à-vis du PS, d’un programme de rupture avec l’austérité et le productivisme, des assemblées citoyennes représentatives permettant une co-construction de la campagne avec les partis, les appels citoyen et toutes celles et tous ceux voulant s’y investir, d’une charte éthique (comprenant notamment le non cumul des mandats), et du refus de tout préalable pour le 2ème tour dans un sens ou dans l’autre.

Le PG a donné la priorité à cette unité, au-delà même de nos intérêts de partis.

Voilà pourquoi nous n’avons pas de têtes de liste régionales, nos partenaires ayant posé la leur comme condition. Pour notre part, dès lors qu’il y avait accord sur le fond, nous avons refusé de risquer la division pour une question de tête de liste.

Alors que toutes les listes sont désormais connues, nous observons une première réussite : des listes d’opposition de gauche, autonomes du PS, seront présentées devant les électeurs dans l’ensemble des régions.

En divisant la gauche par la politique austéritaire et productiviste du gouvernement, le PS se retrouve, lui, isolé dans toutes les régions.

C’est la première fois. C’est le résultat du rejet de la politique de droite du gouvernement qui grandit à gauche et dans le peuple plus généralement. Son utilisation de la peur du FN, notamment en NPDC-Picardie et en PACA, pour essayer d’imposer un rassemblement derrière lui n’a pas fonctionné.

Au final, le PG s’engagera dans des listes d’opposition de gauche et pour des régions citoyennes dans dix régions.

Dans quatre d’entre elles, cette alliance va jusqu’à EELV :

L’unité de l’opposition de gauche est complète dans deux régions : en Midi-Pyrénées/Languedoc Roussillon et PACA. Cette construction, unissant notamment le FDG et EELV, peut nous permettre d’être en tête de la gauche au soir du 1er tour. Cela constituerait un événement politique.

Deux autres régions voient également un rassemblement entre le PG, EELV, la NGS et Nouvelle Donne (même si malheureusement le PCF a décidé de partir seul):

C’est le cas dans le Nord Pas de Calais Picardie et en Auvergne Rhône-Alpes (dans cette dernière région la liste comprend également Ensemble).

Dans six autres le Front de Gauche incarnera seul ce rassemblement puisque EELV a cette fois choisi de faire cavalier seul :

Ile-de-France, Bretagne, Normandie, Aquitaine Poitou-Charentes Limousin, Alsace Champagne-Ardennes Lorraine, Bourgogne Franche-Comté.
Le PG ne sera absent que dans deux régions (Centre et Pays-de-Loire) faute d’avoir trouvé, ni avec le PCF ni avec EELV, qui partent seuls, chacun de leur côté, un accord sur ses marqueurs.

Nous avons progressé par rapport à 2010 même si nous regrettons de ne pas être parvenus à rassembler tous les acteurs concernés dans toutes les régions.

Le meeting du 12 novembre à Montpellier réunissant notamment Jean-Luc Mélenchon, Cécile Duflot, Pierre Laurent, Clémentine Autain sera le symbole des listes de large rassemblement.

Nous voulons ainsi démontrer qu’il n’y a pas de fatalité au tripartisme et qu’une alternative est possible.

Danielle Simonnet et Eric Coquerel, coordinatrice et coordinateur du Parti de Gauche

 

LES DIX LISTES OPPOSITION DE GAUCHE ET POUR UNE REGION CITOYENNE SOUTENUES PAR LE PG

 

Listes incluant EELV :

Midi Pyrénées – Languedoc Roussillon
Nom de la liste : Nouveau monde en commun !
Tête de liste : Gérard Onesta
Soutenue par : le FDG (PG, E!, PCF), EELV, NGS, Régions et Peuples Solidaires
Têtes de liste départementales PG : Guilhem Serieys (Aveyron) et Muriel Ressiguier (Hérault)

PACA
Nom de la liste : La région coopérative Sociale-Ecologiste-Citoyenne
Têtes de listes : Sophie Camard en binôme avec Jean-Marc Coppola
Soutenue par : EELV, FDG, NGS
Porte-Parole PG : Hélène Le Cacheux (5ème sur les Bouches-du-Rhône)

AURA
Nom de la liste : Le Rassemblement
Tête de liste : Jean-Charles Kohlhaas en binôme avec Corinne Morel-Darleux
Soutenue par Ensemble !, EELV, NGS, ND, PG
Têtes de listes départementales PG : Corinne Morel Darleux (Drôme) et Andréa Kotarac (Lyon)

Nord Pas de Calais / Picardie
Nom de la liste : Choisir une région citoyenne, écologique et solidaire. Le Rassemblement
Tête de liste : Sandrine Rousseau
Soutenu par EELV, PG, ND, NGS et des collectifs citoyens
Têtes de liste départementales PG : Laurent Matejko (Nord Pas De Calais), Marie-Laure Darrigade (Picardie)

 

Avec le seul FDG :

ALCAL
Nom de la liste : Nos Vies d’abord
Tête de liste : Patrick Peron
Soutenu par le FDG, NGS, MRC, Région Citoyenne
Têtes de listes départementales PG : Sylvain BROUSSE (67), Dominique Cholez (88)

Aquitaine – Poitou Charente – Limousin
Nom de la liste : L’humain d’abord
Tête de liste : Olivier Dartigolles
Soutenue par le FDG et la NGS
Têtes de liste départementales PG : Laurence Pache (Creuse), Isabelle Godeau (Deux Sèvres)

Bourgogne – Franche Comté
Nom de la liste : L’alternative à gauche
Tête de liste : Nathalie Vermorel
Soutenue par le FDG, le MRC, la NGS, de collectifs citoyens

Bretagne
Nom de la liste : Pour une Bretagne sociale et écologiste - L’Humain d’abord !
Tête de liste : Xavier Compain
Soutenu par le FDG et des collectifs citoyens
Tête de liste départementale PG : Catherine Boudigou (Finistère)

Ile-de-France
Nom de la liste : Nos vies d’abord !
Tête de liste : Pierre Laurent en trinôme avec Clémentine Autain et Eric Coquerel
Soutenus par le FDG, Région Citoyenne (la fabrique coopérative, le rassemblement citoyen)
Têtes de liste départementales PG : Eric Coquerel (Paris) et Raquel Garrido (Hauts-de-Seine)

Normandie
Nom de la liste : Un vent de colère, un souffle d’espoir
Tête de liste : Sébastien Jumel
Soutenue par le FDG
Tête de liste PG : Jean-Claude Marie (Orne)

 

Mardi 10 Novembre 2015

Le Parti de Gauche

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires