Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rendez vous

                               

 

Recherche

Adhérer au PG ?

 

Comment adhérer au PG?

 
Nous contacter ?

 
BP 80152 -  23004 GUERET CEDEX



06 17 92 72 64



 

 


tract-campagne-adhesion.jpg

Tracts du PG

 

http://www.lepartidegauche.fr/system/images/inline/126x175x250xNxABasAusteriteOctobre2012.jpg,Mic.HSEBIr6pxM.jpg.pagespeed.ic.vWOK3CEsVv.jpg

7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 08:31
Crédit photo THOMAS SAMSON / AFP

Crédit photo THOMAS SAMSON / AFP

Loin de la “République numérique”, l’oligarchie se met au service du prédateur Uber.

Uber vient de recruter son directeur de communication directement en allant chercher un membre du cabinet du Ministre des transports Alain Vidalies, Grégoire Kopp. Il viendra compléter l’équipe professionnelle de lobbying, le «comité de conseil en politique publique» de l’application américaine, aux côtés également de l’ancienne commissaire européenne Neelie Kroes. Rappelons que la multinationale avait opéré l’an dernier une nouvelle levée de fonds de 1,6 milliard de dollars, auprès Goldman Sachs à l’influence déterminante auprsè de la troïka..

Au même moment, le Sénat vient de rejeter le 2 mai un amendement au projet de loi “République Numérique” qui visait à réguler les plateformes numériques en actant la responsabilité de plates-formes en tant qu’organisateur de transports et non pas comme de simples intermédiaires.

Ce nouvel épisode de pantouflage illustre toute la collusion d’intérêts oligarchiques !

Pendant ce temps, la colère des taxis se poursuit contre la déréglementation de leur profession du fait de l’absence totale d’application de la loi Thévenoud depuis la déréglementation du transport à la personne engagée par la loi de 2009 de transposition de la directive européenne sur les services. Aujourd’hui encore, nombre d’entre eux ont décidé de ne plus respecter les portiques d’attente de Roissy qui leur imposent, à eux comme aux usagers des heures d’attentes, tandis que des chauffeurs VTC, via leurs plateformes ou via des “racoleurs”, captent la clientèle de l’aéroport au mépris des réglementations en vigueur.

Les taxis poursuivent également leur mobilisation dans le cadre de la convergence des luttes avec Nuit Debout pour exiger le retrait de la loi travail. Ils n’oublient pas que le cabinet de Macron avait tenté d’y introduire un article visant à protéger les plateformes et empêcher toute bataille pour la requalification des travailleurs indépendants VTC. Ils refusent également le TAFTA qui remettrait en cause définitivement toutes réglementations dans le transport à la personne.

Les plateformes multinationales qui s’exonèrent de toute obligation fiscale et sociale, ça suffit !

Vendredi 6 Mai 2016

Danielle Simonnet - Conseillère de Paris et coordinatrice du Parti de Gauche

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Comité Creusois PG 23 - dans SOCIAL
commenter cet article

commentaires