Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rendez vous

                               

 

Recherche

Adhérer au PG ?

 

 
Nous contacter ?

 
BP 80152 -  23004 GUERET CEDEX



06 17 92 72 64



 

 


tract-campagne-adhesion.jpg

Archives

Tracts du PG

 

http://www.lepartidegauche.fr/system/images/inline/126x175x250xNxABasAusteriteOctobre2012.jpg,Mic.HSEBIr6pxM.jpg.pagespeed.ic.vWOK3CEsVv.jpg

11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 10:02
Condamnation de Jérôme Cahuzac : justice, enfin, pour un voyou !

Même si la peine reste clémente au vu de la gravité des faits, le Parti de Gauche se félicite que Monsieur Cahuzac ait écopé d’une peine de prison ferme et d’inéligibilité pour évasion fiscale.

Enfin, ce pilleur et ce menteur se voit sanctionner pour son mépris à l’égard du principe d’égalité des citoyens devant l’impôt, pour son mépris de sa fonction et pour son mensonge éhonté devant le Parlement.

Alors que les puissants imposent des saignées au peuple et des coupes drastiques dans les dépenses publiques, le Parti de Gauche appelle à un vaste plan de lutte contre l’évasion fiscale.

Les voleurs du fisc pillent chaque année entre 60 et 80 milliards d’euros à l’État, soit l’équivalent du déficit public. Cet argent serait bien plus utile à financer l’éducation nationale ou la transition énergétique qu’à dormir dans des paradis fiscaux ! Faisons sauter le « verrou de Bercy » : l’administration fiscale ne doit plus avoir le monopole en matière de poursuite de fraudeurs. Ce système limite massivement le nombre de dossiers transmis à la justice et donc la possibilité d’engager des poursuites et de prononcer des sanctions. Rehaussons les effectifs de la Direction générale des finances publiques, afin de donner aux enquêteurs fiscaux les moyens de faire leur travail. Levons l’impunité fiscale et imposons l’inéligibilité à vie des élus corrompus. Voici des principes de base du renouveau démocratique que nous appelons de nos vœux avec la 6 ème République.

Le Parti de Gauche appelle enfin à se mobiliser en soutien au militant Jon Palais, jugé le 9 janvier prochain à Dax pour avoir participé à une réquisition de chaises dans une agence de la BNP. Les actions symboliques et non-violentes contre l’évasion fiscale, qui ont eue lieu  les 9 et 10 décembre en France, sont autant d’alertes citoyennes légitimes que nous soutenons.

Partager cet article
Repost0

commentaires

7
Il y a quelque chose d'étrange dans cette affaire.Tandis que M.Cahuzac est condamné en appel (puisqu'il avait fait appel de la décision des juges) pour avoir placé d'importantes sommes d'argent dans des "paradis fiscaux" (c'est ainsi qu'on les nomme)afin d’échapper à la fiscalité ordinaire M.Macron explique benoîtement à des millions de télespectateurs (peut-être confits en dévotion ?)que l'évasion fiscale n'existe pas en France.M.Cahuzac n'était pas vraiment n'importe qui puisqu'il avait précisément en charge les finances publiques,les finances de l'Etat.En réalité ces deux points de vue (ceux de MM Cahuzac & Macron)se rejoignent bien sur un point.Selon ces « responsables » publics l’évasion fiscale est une fiction,une vue de l’esprit,une sorte de mythe.Ils ne sont pas vraiment en désaccord avec M.Sarkozy selon qui « les paradis fiscaux c’est fini ».L’évasion fiscale selon toutes les estimations sérieuses s’élève à la somme dérisoire de 80 milliards d’euros par an.Il s’agit d’une estimation car s’il s’agissait d’une certitude ce colossal manque à gagner serait bel et bien dans les caisses de l’Etat.Les responsables actuels de l’Etat français sont très discrets sur le jugement historique qui vient d’être rendu par la cour d’appel.On peut le comprendre.En effet les juges viennent d’infliger un cinglant démenti aux appréciations pour le moins erronées des plus hauts responsables de l’Etat.Les paradis fiscaux existent et l’Etat français ne fait strictement RIEN pour que les 80 milliards de manque à gagner viennent abonder chaque année les caisses de l’Etat.La conséquence d’une telle dépense fiscale ?C’est l’austérité à perpétuité,ce sont des services publics à l’abandon,c’est le malthusianisme de l’investissement public,c’est une activité économique atone,c’est une transition écologique au point mort.Cette question est hautement politique.Pour le petit patron de P.M.E. (et nombre de Français qui travaillent dur)c’est 30 % d’impôts,pour M.Cahuzac comme pour M.Bernard Arnault ou M.Bolloré c’est plutôt 5%.Où se trouve l’égalité face à l’impôt ?Mais l’évasion fiscale qui semble bien être pratiquée à une échelle industrielle n’existe pas j’oubliais…..Soit ces responsables politiques sont de tristes clowns soit ce sont de fieffés menteurs soit de dangereux délinquants.Dans tous les cas de figure ils finissent tous par DEGAGER (un peu comme en Italie…)!
Répondre