Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rendez vous

                               

 

Recherche

Adhérer au PG ?

 

 
Nous contacter ?

 
BP 80152 -  23004 GUERET CEDEX



06 17 92 72 64



 

 


tract-campagne-adhesion.jpg

Archives

Tracts du PG

 

http://www.lepartidegauche.fr/system/images/inline/126x175x250xNxABasAusteriteOctobre2012.jpg,Mic.HSEBIr6pxM.jpg.pagespeed.ic.vWOK3CEsVv.jpg

10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 19:32


 

Nous sommes face à une vague sans précédent de réformes visant toutes à   

diminuer la qualité du Service Public d’Education.


En primaire après avoir diminué l’année scolaire de 3 semaines, ce sont les

Réseaux d’Aides Spécialisés aux Enfants en Difficultés qui sont touchés, la

scolarisation des 2 à 4 ans qui est menacé, la formation pratique des maîtres

qui va en régressant avec la disparition des IUFM, la gestion cantonale des

écoles qui est encouragée et les organisations complémentaires de l’école

apportant aux enfants une ouverture culturelle et sportive qui ne pourront plus intervenir faute de moyens.

Aujourd’hui nous savons que la Creuse va perdre 16 postes d’enseignants

alors qu’il n’y aura que 38 élèves en moins à la rentrée 2009 et nous voyons

que les autres menaces se mettent en oeuvre.


Pour répondre à une politique qui est économiste avant tout et qui se fait au

détriment des enfants, les initiatives se multiplient. Le département se couvre

de banderoles « Ecoles en danger », des écoles sont occupées, des apéros

écoles rassemblent la population, des parents rencontrent l’Inspection

d’Académie, certains participent à la manifestation du 17 janvier et d’autres le 29 janvier. Elles seront encore plus nombreuses les 9, 14 et 16 février pour

les principales manifestations départementales.


Dans le secondaire et les collèges, l’Inspecteur d’Académie réussi le tour de

force de diminuer le nombre de divisions de 2 alors que l’augmentation du

nombre d’élèves justifie de l’ouverture de 2 divisions.

Dans les Lycées Professionnels la plupart des BEP sont en train de

disparaître et la durée des études pour obtenir un bac professionnel sera

réduite d’une année. L’insertion de ces jeunes n’en sera que plus difficile de

l’aveu même de représentants du MEDEF. Tous les lycées professionnels du

département sont gravement touchés et la proximité de l’enseignement

s’éloigne.


Dans les Lycées d’Enseignement Général et Technologique la réforme de la

seconde est reportée d’un an, mais nous sommes sûrs que son premier

objectif sera de faire des économies budgétaires.

 

 

 

Pour faire front tous ensemble et demandez des réformes allant dans le

sens de la qualité et de la proximité, participez massivement à la manifestation organisée
le 14 février à 10 h 30 à St Dizier Leyrenne.


 

Les écoles concernées par la

carte scolaire en creuse

 

Menacées de perdre une classe :

Ahun, Aubusson, Azérables, Bénévent-

Marsac, Budelière, Bussière Dunoise,

Chambon sur Voueize, La Courtine,

Flayat, Lavaveix Les Mines, Guéret,

Mérinchal, Montboucher, St

Dizier Leyrenne, Vallière, RPI, Pontarion-

St Hilaire-Thauron, St Sulpice le

Guérétois, La Souterraine.

 

Pourraient gagner une classe :

St Priest La Feuille, St Quentin la

Chabanne,

 

Proposition de regroupement de

classes ou d’écoles :

Auzances-Dontreix-Rougnat, Lussat-

Chambon, Evaux les Bains, Crocq, St

Etienne de Fursac, St Junien La Bregère-

St Moreil.

 

Inscrit à titre de surveillance ou

pour raisons diverses :

Gioux, Le Monteil au Vicomte St

Chabrais,, St Sébastien, RPI St Alpinien-

St Amand-St Maixant,

 

Oubliés par l’Inspection

Académique :

Bonnat, RPI Fresselines-Maison Feyne-

Villard.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires