Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rendez vous

                               

 

Recherche

Adhérer au PG ?

 

 
Nous contacter ?

 
BP 80152 -  23004 GUERET CEDEX



06 17 92 72 64



 

 


tract-campagne-adhesion.jpg

Archives

Tracts du PG

 

http://www.lepartidegauche.fr/system/images/inline/126x175x250xNxABasAusteriteOctobre2012.jpg,Mic.HSEBIr6pxM.jpg.pagespeed.ic.vWOK3CEsVv.jpg

3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 22:08

 

 

COMMUNIQUE CITOYEN SUITE AU RASSEMBLEMENT AU CONSEIL GENERAL DE LA CREUSE LE 02 JUILLET 2010

 

Devant l’obstination du ministère réaffirmée par le Préfet de la Creuse à la séance plénière du Conseil général du vendredi 2 juillet, la gravité de la situation exige que nous nous rassemblions tous, élus et citoyens : artisans, commerçants, agriculteurs, salariés, chômeurs, acteurs de la santé, associatifs, etc lors d’une assemblée générale le lundi 5 juillet à 20 h grande salle de la mairie à Guéret. Le seul objectif de cette réunion publique est d’organiser des actions de résistance comme par exemple l’organisation d’un transport collectif pour se rendre au ministère de la santé afin d' obtenir le maintien du service de radiothérapie de Guéret

 

                                                                  des élus et des citoyens



notre communiqué de presse de mercredi 30 juin 2010


Le comité creusois du Parti de Gauche appelle la population creusoise à se mobiliser toujours plus nombreux pour résister à l'annonce de la fermeture du service de radiothérapie de l'hôpital public de Guéret et à se rassembler le vendredi 02 juillet à 9h devant le Conseil Général de la Creuse à Guéret à l'occasion de la séance plénière où seront reçus le Préfet et les services de l'Etat.


Nous n'obtiendrons raison pour nos concitoyen-ne-s affaibli-e-s qui auront besoin de ces soins dans le cadre du service public hospitalier que par un rapport de force politique.


Nous avions dit qu'il ne fallait pas tout miser sur les options techniques où juridiques qui ont été tentées à juste titre mais auxquelles nous ne pouvions déléguer la légitimité démocratique de l'exigence politique des creusois-e-s, au delà des clivages parfois, d'avoir une offre de soin publique complète sur le département.


La décision du TA de Limoges ne change donc rien, soyons nombreux, ensemble, solidaires et fermes et nous arracherons à l'agence régionale de santé et à l'Etat la sauvegarde de ce service de pointe et de l'équipe expérimentée de proximité qui y est au service des usagers durement affectés déjà par la maladie.


Pas de double peine pour les malades, gardons la radiothérapie à l'hôpital public de Guéret !

Partager cet article
Repost0

commentaires