Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rendez vous

                               

 

Recherche

Adhérer au PG ?

 

 
Nous contacter ?

 
BP 80152 -  23004 GUERET CEDEX



06 17 92 72 64



 

 


tract-campagne-adhesion.jpg

Archives

Tracts du PG

 

http://www.lepartidegauche.fr/system/images/inline/126x175x250xNxABasAusteriteOctobre2012.jpg,Mic.HSEBIr6pxM.jpg.pagespeed.ic.vWOK3CEsVv.jpg

28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 22:48
En déclarant que François Bayrou pourrait devenir son ministre, François Hollande tire une balle dans le pied de la gauche en vue de l'élection présidentielle.

François Hollande n'a rien appris des défaites précédentes du PS et notamment de celle de 2007. La gauche ne peut pas gagner les élections sur le seul ressort de l’anti-sarkozysme. Elle doit proposer un projet qui soit une alternative claire au système qui entraîne aujourd’hui les peuples dans la faillite.


Un tel projet est absolument incompatible avec celui de François Bayrou qui propose notamment une hausse de deux points de la TVA et un plan de rigueur de 100 milliards d'euros dont 50 milliards d'euros de coupes dans les dépenses de l'Etat et de la Sécurité Sociale. Aucune majorité de gauche n'est possible sur une telle base. Et la promesse d'une austérité de gauche est l'assurance d'une nouvelle défaite.

Face à cette sinistre "danse du centre", François Hollande doit répondre au Front de Gauche. Au lieu de sommer tout le monde de se rallier à lui, il doit dire clairement s'il veut discuter avec le Modem ou le Front de Gauche. Car c'est l'un ou l'autre. Ce ne sera en aucun cas les deux. Tribord et bâbord en même temps cela ne donne pas un cap mais l’échouage assuré.

Face à cette dérive centriste, le seul bulletin assurant une politique de gauche le 22 avril et le 6 mai sera celui de Jean-Luc Mélenchon.

 

Eric Coquerel,
Conseiller spécial de Jean-Luc Mélenchon

Partager cet article
Repost0

commentaires