Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rendez vous

                               

 

Recherche

Adhérer au PG ?

 

 
Nous contacter ?

 
BP 80152 -  23004 GUERET CEDEX



06 17 92 72 64



 

 


tract-campagne-adhesion.jpg

Archives

Tracts du PG

 

http://www.lepartidegauche.fr/system/images/inline/126x175x250xNxABasAusteriteOctobre2012.jpg,Mic.HSEBIr6pxM.jpg.pagespeed.ic.vWOK3CEsVv.jpg

31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 23:09

nucleaire-non-merci

 

Après le rapport de l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) qui recommande d'investir plusieurs dizaines de milliards d'euros pour assurer la sécurité des centrales suite au drame de Fukushima, c'est au tour de la Cour des Comptes de chiffrer la poursuite du nucléaire en France. Et le constat est dur. Selon elle, le coût de la maintenance du nucléaire devrait doubler !


D'après les premiers éléments du rapport, la filière aurait déjà coûté 228 milliards d'euros d'investissements et sa maintenance coûterait 3,7 milliards d'euros par an jusqu'en 2025. Pis, ces prévisions seraient incertaines concernant le démantèlement et la gestion des déchets radioactifs sur lesquels pèsent toujours autant d'incertitudes !


Après l'annonce de la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) du 18 janvier dernier, annonçant une hausse probable de 30% des tarifs de l'électricité d'ici 2016, et les déclarations fracassantes de membres de la direction d'EDF déplorant l'EPR comme erreur stratégique, c'est un nouveau coup à charge pour le mythe du nucléaire stratégique et bon marché.


Tous ces éléments sont d'ores et déjà autant d'arguments à prendre en compte pour le grand débat citoyen que le Front de Gauche et son candidat, Jean Luc Mélenchon, appellent instamment sur la politique énergétique de la France.

 

Avec le Front de Gauche, le peuple sera invité à étudier tous les aspects de la nécessaire transition énergétique et à trancher ces questions démocratiquement : par référendum.


Corinne Morel Darleux

http://www.lepartidegauche.fr/images/stories/docs-pg/Capture_decran_2012-01-31_a_16.59.23.png

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 23:59

nucleaire_tricastin

 

Le rapport de l'Autorité de Sureté Nucléaire fait froid dans le dos : aucune centrale ne mérité d'être arrêtée immédiatement ... mais la poursuite de leur fonctionnement nécessite des dizaines de milliards d'euros d'investissement dans les meilleurs délais !

 

La liste des mesures supplémentaires demandées correspond tout à fait à tout ce qui a manqué à Fukushima, ce qui n'est pas fait pour rassurer. En bref, l'ASN nous dit de croiser les doigts en espérant qu'aucun accident majeur n'arrivera avant que les travaux de sécurité ne soient effectués.

 

Mais pour la première fois, il est aussi dit publiquement que, même avec la meilleure sécurité, le nucléaire reste dangereux. Il est donc temps que le pouvoir politique prenne ses responsabilités.


Au lieu de continuer à s'obstiner à défendre une source d'énergie aussi dangereuse et aussi couteuse, le Parti de Gauche propose d'investir ces milliards d'euros dans la mise en oeuvre de la sobriété énergétique et des énergies renouvelables.


Martine Billard

Co-présidente du Parti de Gauche

députée de Paris

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 23:05

 
               

Henri Proglio, patron d’EDF, vient de sanctionner à sa manière les journalistes de la Tribune.

Ces derniers avaient relayé l’information d’un cadre d’EDF confiant que la technologie de l’EPR n’avait pas d’avenir. Le journal se voit donc annuler 90 000 euros des recettes publicitaires prévues dans le cadre d’une campagne d’EDF dans leur journal.


Voilà ce que donne le débat sur la politique énergétique lorsqu’il est mené sans le peuple.

 edf      edf_nuke

Il bafoue la démocratie et laisse toute la place aux lobbies. L’énergie est un droit fondamental pour les citoyens. Il ne peut ni souffrir des prédations des marchés financiers ni être réglé à quelques uns en coulisses, permettant aux intérêts industriels de dicter leurs intérets dans les antichambres du pouvoir.


Face au dérèglement climatique, à l’épuisement des ressources naturelles, aux dangers du nucléaire et à la nécessité de l'accès pour tous à l'énergie, il est indispensable d’amorcer une transition écologique radicale de la société. Tel est le message porté par le Parti de Gauche. 


Avec le Front de Gauche et son candidat Jean Luc Mélenchon, nous proposons une méthode qui y répond : la planification écologique. Les choix qui seront pris nous engageront pour des dizaines d’années.


Ces choix ne peuvent être pris que par le peuple via un référendum et après un débat public organisé où chacun pourra exposer ses arguments, loin des influences des grands argentiers.


Mathieu Agostini (responsable de la commission écologie du PG), Corinne Morel Darleux (secrétaire nationale du PG)

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 16:03
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQssoCevC_UZpFsiolyUTCQsJIzOkUBkvrchbYaPhkbCkOvk6Uprw

Le Parti de Gauche sera présent aux différents rassemblements organisés le 15 octobre pour la journée d'action nationale en faveur de la sortie du nucléaire, fort de ses propositions en matière de transition énergétique et de planification écologique.


Au lendemain de la présentation du nouveau scénario Negawatt, après le rapport du GIEC sur les énergies renouvelables, et l'annulation de trois permis d'extraction de gaz de schiste, le champ des possibles et des alternatives n'a jamais été aussi ouvert !


Il sera notamment représenté par Martine Billard (députée de Paris, co-présidente du PG), Christiane Chombeau, Jean Charles Lallemand, secrétaires nationaux, Françoise Rubion et Hervé Eon (membres de Bureau National) à Rennes et par Elisa Martin (membre du BN et conseillère régionale Rhône Alpes) et Daniel Baiguini (Bureau National) au Bugey.

 

Des militant-e-s du Parti de Gauche seront également présents à Avignon et à d'autres lieux de rassemblement.

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 23:14

Explosion à Marcoule : on ne peut plus attendre !


Le Parti de Gauche apprend avec consternation qu'un nouvel accident nucléaire vient d'avoir lieu sur le site de Marcoule dans le Gard. Il fait part de toute sa solidarité aux familles des travailleurs blessés dans l'explosion et présente ses condoléances aux proches de la personne décédée.


Les pompiers et la préfecture annoncent des risques de rejets et la mise en place d'un périmètre de sécurité. Et pendant ce temps...  le titre EDF perd plus de 6%  dans un terrible sursaut de cynisme.


Une heure à peine après l'annonce de l'explosion meurtrière, les premières réactions viennent donc du CAC 40 !


Ce nouvel accident nucléaire provoquera-t-il la même réaction chez les gouvernants, politiques et lobbies ? Combien de temps vont ils continuer à rester sourds et aveugles aux dangers de cette filière ? Moins d'une semaine après le non lieu rendu dans le procès Tchernobyl, devrons-nous de nouveau être confrontés à une absence totale de transparence ? Combien d'accidents, d'explosions, de drames humains avant d'engager la transition énergétique et de demander enfin au peuple s'il est prêt à prendre ces risques ?


Pour nous au Parti de Gauche, c'est non.  Il faut sortir du nucléaire ! D'autres choix énergétiques sont possibles, on ne peut plus attendre !

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQoV-6bifXp2l4yphU_W0AsbdUX8c55ZLqta4TJeo7dJNR3Enrr

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 19:39

tchernobyl_bandeau

 

Sous prétexte qu'on ne saurait pas les mesurer, il n'y aurait donc pas de conséquences sanitaires de la catastrophe de Tchernobyl en France.


 

Ce raisonnement kafkaïen paraît incroyable. C'est pourtant en substance le message envoyé par la cour d’appel de Paris ce mercredi 7 septembre après le non-lieu général dans l’enquête sur les impacts de la catastrophe nucléaire en France.


En 2001, l’Association française des malades de la thyroïde (AFMT) et la Commission de recherche et d’information indépendante sur la radioactivité (Criirad) avaient déposé une plainte afin d'ouvrir l'enquête sur un des plus grands scandales liés au lobby nucléaire. Le discours officiel sur ce fameux nuage dont on nous assurait qu'il ne passerait pas la frontière avait alors mis en lumière de manière dramatique l'opacité de cette filière et la main mise des intérêts économiques sur le devoir politique de protection des populations et de l'intérêt général.


Hélas, la Cour d'appel avec cette décision, entérine l’opacité ! Ainsi pour cette dernière les analyses scientifiques versées au dossier ne permettent pas d'établir de lien avec l'augmentation des cancers constatés en France, et ce, malgré la consommation établie d'aliments irradiés et un récent rapport d'experts établissant l'inverse.


Ce véritable déni de justice confirme l’aveuglement de la justice face aux intérêts des lobbys économiques est honteux. Ça suffit ! Ils ne nous feront pas taire.


Le Parti de Gauche affirme tout son soutien à l'AFMT qui a décidé de se pourvoir en Cassation, et continuera à se battre aux côtés de toutes celles et ceux qui cherchent à faire la lumière sur les dangers du nucléaire. Il est plus qu’urgent d’organiser un Référendum sur la question du nucléaire, rien ne se fera sans une révolution citoyenne !

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQoV-6bifXp2l4yphU_W0AsbdUX8c55ZLqta4TJeo7dJNR3Enrr

Partager cet article
Repost0