Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rendez vous

                               

 

Recherche

Adhérer au PG ?

 

Comment adhérer au PG?

 
Nous contacter ?

 
BP 80152 -  23004 GUERET CEDEX



06 17 92 72 64



 

 


tract-campagne-adhesion.jpg

Tracts du PG

 

http://www.lepartidegauche.fr/system/images/inline/126x175x250xNxABasAusteriteOctobre2012.jpg,Mic.HSEBIr6pxM.jpg.pagespeed.ic.vWOK3CEsVv.jpg

27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 08:59
Trains et bus à Guéret : au Parti de gauche, on fait des vidéos

Laurence Pache, du Parti de gauche, a partagé une vidéo tournée dans la gare de Guéret. Elle explique que pour se rendre dans la capitale régionale, il n’y a plus de « bus Macron », ni de trains directs.

La vidéo dure 2 minutes et 11 secondes. Décor : le quai de la gare de Guéret (Creuse), ciel blanc et wagon au second plan. Laurence Pache, secrétaire exécutive nationale (SEN) du Parti de gauche en charge des services publics, prend la parole face caméra, façon youtubeuse politique :

« Aujourd’hui on va dire merci à monsieur [Alain Vidalies, secrétaire d’Etat chargé des transports, ndlr]. Pourquoi on va lui dire merci ? C’est très simple. Ici, on est à la gare de Guéret dans la Creuse. Et alors sur cette ligne, il n’y a pas longtemps, il y avait un Intercités qui reliait Bordeaux et Lyon. Et qui passait ici. Et qu’est-ce qu’ils ont fait ? »

L’ancienne conseillère régionale qui habite la Creuse explique dans la vidéo qu’après plus de deux ans et demi de travaux, entamés fin 2012, la ligne ne s’arrête plus à Guéret.

« Alors ils nous ont mis un car Macron. Sauf que le car Macron, c’est une entreprise privée qui l’exploite, la société Flixbus. Et la société Flixbus, la continuité du service, l’égalité des citoyens en fait elle en a rien à fiche. Ce qu’elle veut, c’est faire du profit. Alors, comme elle a trouvé que c’était pas assez rentable, elle a fermé la ligne de car. Alors du coup, on n’a ni cars, ni trains pour se rendre à notre capitale régionale, Bordeaux. »

Laurence Pache a publié sa vidéo de Guéret sur son blog, accompagnée d’un texte explicatif, qui précise le propos de la vidéo. Ainsi, quand Laurence Pache dit face caméra qu’il n’y a plus de train pour se rendre à Bordeaux, ce n’est pas tout à fait vrai. Il n’y a plus de trains directs, écrit-elle d’ailleurs. Il est toujours possible de se rendre à Bordeaux par les rails, à raison d’une à deux correspondances.

Quant à Flixbus, son patron assurait à France bleu qu’il s’agit là d’une suspension de ligne et s’engageait à desservir de nouveau Guéret au printemps prochain. Si la ligne a bien fonctionné cet été, elle devrait être « en-dessous du seuil de rentabilité » cet hiver, se justifiait-il. « Quelle assurances a-t-on de cela ? » interroge Laurence Pache qui réclame « un service public continu ».

A la fin de la vidéo, la SEN du Parti de gauche s’inquiète de la future ouverture à la concurrence du transport ferroviaire en France, prévue pour 2019, avant de terminer sur le « plan autoroutes » du secrétaire d’Etat et un message à caractère électoral (votez Jean-Luc Mélenchon).

Plus de 520 000 vues

Partagée le 19 septembre dernier sur les comptes Twitter et Facebook de la militante, la vidéo comptabilise sur Facebook plus de 520 00 vues ce dimanche à 18 heures. C’est beaucoup.

Début septembre 2016, Laurence Pache avait sorti un communiqué de presse quand Flexibus a annoncé que les bus n’allaient plus marquer l’arrêt à Guéret et à Montluçon (Allier) cet hiver, faute de voyageurs en nombre suffisant. Portée du communiqué de presse : quasi-nulle.

« Je suis persuadé que j’ai touché dix personnes. »

La vidéo permet au contraire de toucher directement un grand nombre d’internautes. C’est la première fois que Laurence Pache utilise ce format pour « accrocher ».

>>> Lire la suite sur Rue 89

Partager cet article

Repost 0
Published by Comité Creusois PG 23
commenter cet article

commentaires